Article

L’huile d’olive extravierge: extrabonne pour la santé?

25 octobre 2022

Observatoire de la prévention

Observatoire de la prévention

de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Temps de lecture 3 minutes
Loin d’être un simple ingrédient culinaire, l’huile d’olive possède plusieurs propriétés bénéfiques qui contribuent grandement à ses effets positifs sur la santé cardiovasculaire. Qu’est-ce qui rend cette huile si particulière? Comment s’y retrouver devant la variété d’huiles d’olive offerte? L’Observatoire de la prévention répond à ces questions.

Beaucoup d’études ont clairement établi que le régime méditerranéen réduit considérablement le risque de maladies cardiovasculaires. L’alimentation méditerranéenne, en plus d’être riche en aliments d’origine végétale (fruits, légumes, céréales à grains entiers, légumineuses, noix, aromates), comporte une caractéristique unique: l’utilisation de l’huile d’olive comme principale source de gras pour cuisiner les aliments.

Le vaste univers des huiles d’olive

Il existe une telle diversité d’huiles d’olive sur les tablettes de nos épiceries qu’il peut être parfois difficile de s’y retrouver! La première étape pour y parvenir est de tout d’abord comprendre les différences qui existent entre les deux grands types d’huiles d’olive offerts sur le marché, soit l’huile d’olive extravierge et l’huile d’olive ordinaire.

Au départ, toutes les huiles d’olive sont obtenues par pression mécanique de la pulpe des fruits, sans utiliser de procédés chimiques ou de chaleur excessive. L’huile tirée de ce pressage présentera des caractéristiques différentes selon la variété d’olives utilisée. C’est donc la qualité de cette huile qui déterminera sa classification:

  • Huile d’olive extravierge : ces huiles sont de qualité supérieure, c’est-à-dire qu’elles possèdent une faible acidité et certains critères gustatifs recherchés (goût, amertume et caractère piquant).
  • Huile d’olive ordinaire : Certaines variétés d’olives donnent une huile de qualité inférieure, qui doit être raffinée par des procédés mécaniques et chimiques pour éliminer son excès d’acidité et son goût déplaisant. On y ajoute par la suite une certaine proportion (environ 15 %) d’huile d’olive extravierge pour lui redonner un goût et une couleur typique d’huile d’olive, et le produit final est vendu sous le nom d’huile d’olive pure ou encore simplement d’huile d’olive.

En ce qui concerne le goût, il n’y a donc aucune comparaison possible entre les deux types d’huiles : l’huile d’olive extravierge l’emporte haut la main, car il s’agit d’un produit non transformé qui conserve l’essentiel des saveurs extraites des olives.

L’huile d’olive extravierge est anti-inflammatoire

L’autre raison de privilégier l’huile d’olive extravierge? Plusieurs des molécules qui sont responsables de son goût unique exercent également des effets positifs sur la santé. Ces molécules, notamment celles de la classe des polyphénols, possèdent des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui semblent jouer un rôle de premier plan dans la réduction du risque de maladies cardiovasculaires associée à la consommation régulière d’huile d’olive.

Le test du goût

La quantité de polyphénols n’est pas inscrite sur la bouteille d’huile d’olive extravierge, mais il est cependant possible de détecter leur présence simplement en goûtant l’huile. Si vous ressentez une sensation de chatouillement ou de picotement dans la gorge, c’est le signe qu’elle contient des polyphénols, en particulier l’oléocanthal, la principale molécule responsable de ce goût piquant. Les études ont révélé que cet oléocanthal possède une action anti-inflammatoire semblable à celle de l’ibuprofène, ce qui pourrait donc contribuer aux effets anti-inflammatoires bien documentés du régime méditerranéen. Donc plus une huile d’olive pique dans la gorge, plus elle contient des anti-inflammatoires naturels et meilleure elle sera en ce qui a trait à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Comment bien utiliser l’huile d’olive extravierge?

L’huile d’olive extravierge vaut son coût supplémentaire lorsqu’on regarde ses bienfaits pour la santé cardiovasculaire. En l’utilisant de façon futée, il est possible de prolonger sa durée de conservation et ainsi rentabiliser son investissement. Voici quelques conseils:

  • Choisissez une bouteille opaque et rangez-la dans un endroit sombre et frais, loin de la cuisinière.
  • Avec un point de fumée autour de 210 °C, l’huile d’olive peut être utilisée pour la cuisson au poêlon et les sautés sans perdre ses propriétés anti-inflammatoires.
  • Il n’est pas recommandé de l’utiliser pour faire de la friture à haute température pendant de longues minutes, car ses propriétés tendront à diminuer.
  • Si notre budget est plus serré, mieux vaut garder notre bonne huile d’olive extravierge pour savourer son goût dans les salades, sur les pains, etc.

En résumé

Privilégier la consommation d’huile d’olive extravierge autant que possible sera bénéfique pour vos papilles et pour votre santé! Essayez ces recettes pour inclure cette huile dans votre menu:

Group

Abonnez-vous à notre infolettre