Conseils

4 stratégies pour une meilleure santé du cœur

24 mai 2022

Direction de la prévention

Direction de la prévention

de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Temps de lecture 3 minutes

Au pays, près de 9 personnes sur 10 présentent au moins un facteur de risque qu’elles peuvent changer1. La bonne nouvelle, c’est que changer nos habitudes de vie en en adoptant de plus saines peut permettre d’éviter 80 % des décès prématurés causés par les maladies cardiovasculaires2.

Rien de mieux que de miser sur des stratégies qui peuvent avoir un impact de taille sur la santé de votre cœur et votre bien-être général.

1. Bien manger

Une alimentation équilibrée peut jouer un rôle important dans la prévention des maladies du cœur. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devriez accorder une place de choix aux éléments suivants dans votre menu.

  • Les légumes et les fruits
  • Les produits céréaliers à grains entiers
  • Une variété d’aliments protéinés comme le poisson, les légumineuses, le tofu, la volaille, les noix, les produits laitiers moins gras, les boissons de soya enrichies nature, les viandes maigres

Vous gagnez aussi à consommer moins d’aliments ultratransformés, qui contiennent souvent des quantités élevées de sucre, de sel et de gras (charcuteries et viandes grasses, saucisses, pâtés, aliments frits, croustilles, pâtisseries, biscuits, desserts et sauces à la crème, fromages gras, par exemple).

Par contre, d’autres aliments riches en «bons» gras devraient être présents dans votre alimentation régulièrement mais en petites quantités:

  • Noix ou graines, dont les graines de lin moulues et les graines de chia
  • Huile d’olive ou huile de canola
  • Avocats

Boire du vin rouge est-il bon pour la santé du cœur?

Il existe de meilleures options pour réduire votre risque de maladies cardiovasculaires, telles que l’alimentation et l’activité physique. Bien que certaines études aient suggéré que la consommation modérée de vin pouvait apporter des bienfaits3, trop d’alcool augmentera votre pression artérielle ainsi que votre risque de maladies du cœur et d’AVC.

Prenez plutôt l’habitude de boire de l’eau tous les jours. C’est la meilleure des boissons!

Mangez mieux

2. Bouger chaque jour

Être actif au quotidien aide à garder son cœur en santé. Profitez alors de toutes les occasions qui s’offrent à vous pour accumuler au moins 150 minutes d’activité physique par semaine, en segments d’au moins 10 minutes. Par exemple:

  • marcher
  • monter les escaliers
  • utiliser votre vélo
  • jouer dehors avec vos enfants

Vous pouvez aussi trouver une activité que vous avez du plaisir à pratiquer, comme la danse, la natation, le badminton, le ski ou la raquette, et vous y adonner à volonté!

Bougez plus

3. Vivre sans fumée

Ne pas fumer est le meilleur investissement que vous puissiez faire pour votre santé. Si vous fumez, il est bon de savoir que, côté cœur, votre risque de développer des maladies commence à diminuer dès que vous arrêtez.

Cessez de fumer

Même si vous ne fumez pas, l’exposition à la fumée secondaire augmente aussi votre risque de maladies du cœur et d’AVC.

Vivez sans fumée

4. Gérer le stress

Le stress peut faire augmenter le risque de maladies du cœur et d’AVC en augmentant la pression artérielle, le cholestérol, le glucose sanguin et la fréquence cardiaque.

Il peut aussi avoir un effet négatif sur la santé de notre cœur lorsqu’il nous amène à manger moins bien, à négliger l’activité physique, à fumer davantage ou à augmenter notre consommation d’alcool.

Il est donc important que vous soyez en mesure de reconnaître et de prendre en charge votre stress.

Gérez votre stress

Au-delà des stratégies gagnantes

En plus d’être efficaces en elles-mêmes pour avoir une meilleure santé du cœur, les 4 stratégies gagnantes sont des incontournables pour aider à prévenir, à retarder ou à contrôler ces facteurs de risque qui favorisent l’apparition des maladies cardiovasculaires:

  • Le diabète. Le risque qu’une personne diabétique développe une maladie cardiovasculaire peut être jusqu’à quatre fois supérieur à celui d’une autre non diabétique4. Parlez-en à votre médecin.
  • L’hypertension artérielle. Bien souvent, l’hypertension artérielle agit sournoisement, car on ne ressent aucun symptôme. La seule façon de connaître sa pression artérielle est de la faire mesurer.
  • Des taux élevés de cholestérol et de triglycérides. Le problème avec ces types de gras sanguins, c’est quand il y en a trop, ce qui est le cas de près d’une personne sur deux au Canada. Parlez-en à votre médecin. 
  • Le surpoids et l’obésité. C’est surtout la graisse qui s’accumule dans la région du ventre qui représente une menace pour la santé. Un tour de taille élevé augmente le risque de diabète et d’hypertension et, par conséquent, le risque de maladies cardiovasculaires.

Vous voulez améliorer la santé de votre cœur?

Découvrez tous nos conseils


Merci au Dr Martin Juneau, cardiologue à l’Institut de Cardiologie de Montréal et directeur scientifique de Capsana, initiatrice de TOUGO, pour sa collaboration à cet article.

Sources
1. Cœur + AVC. Les liens en chiffres. Page consultée le 21 avril 2022.
2. Cœur + AVC. Vivez sainement. Page consultée le 21 avril 2022.
3. Observatoire de la prévention de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Les bons et mauvais côtés de l’alcool. Page consultée le 17 mai 2022.
4. Diabète Québec. Les maladies cardiovasculaires. Page consultée le 21 avril 2022.

Les maladies cardiovasculaires, c’est quoi?

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre