Histoire

Le journal de Chantal: les résultats sont là!

1 juin 2021

Chantal Tellier

Chantal Tellier

Journaliste et rédactrice multiplateforme

Temps de lecture 3 minutes

Présenté par :

Sun Life
Notre collaboratrice Chantal Tellier poursuit sa remise en forme amorcée en janvier. Elle nous fait part de ses victoires, ainsi que de ses revers, dans son cheminement vers l’adoption de bonnes habitudes de vie, accompagnée par un psychologue et une kinésiologue. Ce mois-ci: les résultats sont là!

Je suis tellement énervée que je ne sais pas par quel bout commencer. Je me sens bien, j’ai de l’énergie, mes douleurs ont diminué… Je passe mon temps à me pincer pour m’assurer que je ne rêve pas.

Quand j’ai entrepris cette remise en forme, je m’attendais évidemment à des résultats. On ne se lance pas dans une entreprise comme ça à moins d’être très motivé (même si parfois la motivation prend des vacances!). On espère le meilleur, mais quand ça se produit, on reste sans voix. On n’y croit pas. On se tâte pour être sûr qu’on est toujours vivant et non pas rendu au paradis de ceux qui ont eu mal toute leur vie et qui ont enfin droit à un répit.

Je vous rassure, je suis toujours vivante et saine d’esprit. En fait, je n’ai jamais été aussi bien de toute ma vie. Le mois dernier, je me plaignais de l’absence de résultats probants malgré mes nouvelles bonnes habitudes. Avoir su, je me serais gardé une petite gêne. Parce que, depuis, les résultats tangibles se multiplient!

Mieux gérer son stress… et ses douleurs

Le fait de marcher et de m’étirer régulièrement et de pratiquer la méditation chaque jour me permet de mieux gérer mon stress, ce qui à son tour a un effet positif sur la gestion de la douleur causée par la fibromyalgie. Mes douleurs aux épaules et au dos sont beaucoup moins intenses. Je suis passée de 5 à 8 sur 10 chaque jour à 1 ou 2! Quand je vois ces notes dans mon cahier (je note tout), j’en suis ébahie. C’est quand même incroyable ce qu’un peu d’activité physique régulière peut avoir comme effet! Nommez-moi porte-parole de la promotion des saines habitudes de vie quelqu’un! Personne ne pourra jamais être aussi convaincu que moi!

Un intestin moins irritable

Je souffre du syndrome de l’intestin irritable (SII) depuis toujours, ce qui occasionne des maux de ventre constants, des ballonnements (j’avais perpétuellement l’impression d’avoir un extraterrestre dans le ventre, comme dans le film Alien!), et tout ce que je mangeais m’occasionnait des désagréments (je vous épargne les détails). Comme je suis plus en forme, j’ai décidé de m’armer de patience et de suivre la méthode FODMAP. Ça faisait longtemps que j’y pensais, mais ça me paraissait une montagne. C’est un peu complexe à mettre en place, c’est pourquoi j’ai pris contact avec une nutritionniste spécialisée dans cette méthode. Pour faire simple, disons que les FODMAP sont des glucides qui sont partiellement digérés et absorbés dans l’intestin et qui causent les douleurs et les ballonnements chez les personnes souffrant du SII. La méthode FODMAP consiste en une phase d’élimination temporaire de ces glucides, suivie d’une phase de réintroduction (pour déterminer les FODMAP qui posent problème) et d’une phase de maintien. J’en suis encore à la phase d’élimination, mais c’est la première fois de ma vie que mes problèmes digestifs sont si discrets. Je ne pensais pas que c’était possible. Je revis! Mon intestin irritable n’a jamais été aussi joyeux!

De l’énergie à revendre

Je n’ai jamais été quelqu’un de très énergique. Forcément, quand on a toujours du mal et qu’on combat les douleurs, on est souvent fatigué. Mais là, comme mes douleurs sont moins présentes, je déborde d’énergie. Tellement que je me tombe parfois sur les nerfs. Je me fais penser au lapin Energizer! Je suis une fille qui d’ordinaire se couche assez tôt parce qu’elle est vite fatiguée de sa journée, mais là, la première chose que je sais, c’est qu’il est rendu 23 h et que je suis encore debout! J’ai tellement d’énergie que je songe même à essayer la course à pied, moi qui avais de la difficulté à mettre un pied devant l’autre en janvier! Je me suis même lancée dans un défi yoga d’un mois. Vais-je devenir accro à l’activité physique? En tout cas, il faudra que j’apprenne à doser cette nouvelle énergie (problème nouveau pour moi!), car je ne dors plus que 6 h par nuit, ce qui est nettement insuffisant pour mon cerveau! Une petite méditation le soir aussi, peut-être?

Toujours à recommencer

Je suis très consciente que rien n’est acquis pour toujours. Que le découragement peut me saisir à n’importe quel moment. Que les résultats peuvent stagner. Que les douleurs peuvent revenir (ça arrive, d’ailleurs). Je sais que tout cela est très fragile. Mais je sais aussi que c’est la première fois de ma vie que je comprends c’est quoi, se sentir bien. Les mots ne suffisent pas pour dire à quel point je suis fière et émue de m’aimer enfin assez pour avoir embarqué avec enthousiasme dans cette aventure. C’est le plus beau cadeau que je pouvais m’offrir.


Merci à Jean-François Villeneuve, psychologue spécialisé en modification des habitudes de vie, et à Claudia Labrosse, kinésiologue agréée par la Fédération des kinésiologues du Québec, pour leurs précieux conseils.


TOUGO s’engage à maintenir une indépendance éditoriale de façon à assurer l’élaboration de contenus exempts d’influence des partenaires.

Des trucs pour boire plus d’eau

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre