Article

Tour de taille élevé: une menace pour la santé

21 octobre 2020

Temps de lecture 3 minutes
La graisse dans la région du ventre est la plus dangereuse pour la santé. Elle augmente le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’hypertension artérielle et d’autres problèmes graves de santé comme la démence. La mesure du tour de taille aide à évaluer si notre situation est une menace pour notre santé.

Graisse sous-cutanée et graisse viscérale

La graisse abdominale se situe au niveau du ventre. Elle se présente sous deux formes:

  • La graisse sous-cutanée, qui se trouve juste sous la peau, ou les «poignées d’amour»!
  • La graisse viscérale, qui se loge à l’intérieur de l’abdomen et qui entoure des organes comme le foie, le pancréas et les intestins.

La graisse viscérale est celle dont il faut se méfier. C’est une graisse «active» sécrétant des hormones et des substances inflammatoires qui sont la cause de nombreux problèmes de santé et qui, malheureusement, contribuent à favoriser un stockage encore plus grand de graisse abdominale.

Comme il n’est pas simple de connaître la proportion de chacune de ces deux formes de graisse chez une personne, on parle le plus souvent de graisse abdominale tout simplement.

Qu’est-ce qui favorise la graisse abdominale?

On remarque une plus forte tendance chez les hommes que chez les femmes à accumuler un excès de graisse au niveau du ventre (profil «pomme» versus «poire»). Cependant, à la ménopause, la baisse de production des hormones féminines entraîne un changement dans la répartition de la graisse corporelle: les cuisses s’affinent et le ventre s’arrondit.

D’autres causes liées au mode de vie en sont responsables, dont le manque d’exercice, les mauvaises habitudes alimentaires, le stress et le manque de sommeil.

Le tour de taille: un indicateur révélateur

Contrairement au poids sur la balance, qui ne tient pas compte de la répartition de la graisse dans le corps, le tour de taille est vraiment la mesure qui peut mettre en évidence un excès de graisse abdominale.

On définit trois catégories de risque pour la santé en fonction du tour de taille:

Risque faible

  • Femmes: moins de 80 cm (32 po)
  • Hommes: moins de 94 cm (37 po)

Risque accru (embonpoint abdominal)

  • Femmes: de 80 à 87,9 cm (32 à 34,9 po)
  • Hommes: de 94 à 101,9 cm (37 à 39,9 po)

Risque élevé (obésité abdominale)

  • Femmes: 88 cm (35 po) et plus
  • Hommes: 102 cm (40 po) et plus

Mesurer son tour de taille

Se tenir debout. Placer un ruban à mesurer tout autour de la taille, directement sur la peau, à mi-distance entre le bord inférieur de la dernière côte et la partie supérieure de l’os de la hanche (crête iliaque). Prendre la mesure à la fin d’une expiration normale.

Il est suggéré de prendre cette mesure à l’occasion pour se situer par rapport aux valeurs de référence et détecter une tendance à la hausse au fil du temps. Cette mesure, peu onéreuse et utile, devrait aussi se faire dans le suivi médical. Il faut oser la demander!

Agir sur son tour de taille

Pour stabiliser ou réduire son tour de taille, le duo suivant demeure un incontournable:

1. Bouger au quotidien

Il ne s’agit pas de faire «des abdominaux» jour après jour… Les activités physiques d’endurance (marche, course, vélo, natation, etc.), pratiquées régulièrement sur des périodes de 30 à 60 minutes, donnent les meilleurs résultats.

2. Manger sainement

Plus de légumes et de fruits, moins d’aliments transformés et une plus grande attention à ses signaux de faim et de satiété sont trois piliers importants pour équilibrer son alimentation.

Deux autres stratégies ne doivent pas être négligées, car leur rôle sur le tour de taille est de plus en plus reconnu:

3. Gérer son stress

Que ce soit en vivant plus simplement, en changeant sa façon de penser et de réagir, en se réservant des moments de détente, les moyens pour avoir une vie plus zen sont nombreux.

4. Bien dormir

Accorder une priorité à son sommeil, en établissant, par exemple, une routine avant d’aller au lit, en contrôlant l’environnement de sa chambre ou en trouvant des méthodes pour calmer le «hamster» qui s’active dans sa tête pendant la nuit!

Questionnaire santé: faites le point

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre