Plats principaux

Saumon en papillote et légumes du jardin

157 votes

  • Icones/Portions

    Portions 2

  • Icones/Preparation

    Préparation 20 min

  • Icones/Cuisson

    Cuisson 10 min

  • Icones/Fuits

    Fruits et légumes 2,5 portions

Simple, pratique, colorée, cette recette a tout pour plaire à la famille. Servez le saumon en papillote pour garder tous les nutriments!
  • Ingrédients
  • Préparation

Ingrédients

  • 2 pavés de saumon d’environ 150 g (⅓ lb) chacun
  • 1 tomate, coupée en dés
  • 2 branches de céleri, coupées en dés
  • 2 carottes, coupées en dés
  • ½ oignon, haché
  • Estragon ou basilic (frais haché, ou séché), au goût
  • Poivre du moulin et sel, au goût
  • Jus de citron, au goût

Préparation

  1. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).
  2. Dans un poêlon antiadhésif, faire chauffer un peu d’huile d’olive. Y faire sauter l’oignon, les dés de carotte et de céleri quelques minutes et les assaisonner de poivre et de sel.
  3. Dans une grande feuille de papier d’aluminium, placer les pavés de saumon avec l’oignon, les dés de tomate, de carotte et de céleri. Assaisonner au goût avec les herbes et fermer la papillote.
  4. Faire cuire au four entre 6 et 8 minutes selon l’épaisseur des pavés. (Vous pouvez vérifier la cuisson avec un thermomètre, la température interne idéale étant de 68 °C (154 °F).
  5. Servir avec un trait de jus de citron.

Cette recette nous vient de Jessika Ballard de Granby.

TRUC DU CHEF

On fait souvent trop cuire le poisson. Pourtant, plus on fait cuire un poisson, plus il se dessèche, ce qui le rend moins agréable en bouche. Il doit rester un point humide au centre du poisson (température en son cœur: 68 °C [154 °F]).Pour qu’il soit plus goûteux, utiliser des herbes fraîches et ajouter quelques gouttes de vin blanc dans la papillote (omettre le jus de citron dans ce cas). Accompagner de riz sauvage, intéressant pour sa couleur, sa texture et son goût … et pour sa valeur nutritive!

TRUC DE LA NUTRITIONNISTE

Le saumon fournit une quantité importante d’acides gras oméga-3, reconnus pour leur effet préventif sur les maladies cardiovasculaires. Comme les autres poissons, il est également une excellente source de protéines. Le Guide alimentaire canadien recommande d’ailleurs de consommer au moins 2 repas de poisson par semaine, en optant pour les poissons gras, comme le saumon, la truite ou le maquereau. Voilà donc une bonne façon de le faire!

Thème(s) :

Group

Abonnez-vous à notre infolettre