Article

La nature et ses bienfaits sur le corps et l’esprit

13 octobre 2020

Mouvement Santé mentale Québec

Mouvement Santé mentale Québec

Promouvoir. Soutenir. Outiller.

Temps de lecture 2 minutes
C’est prouvé, être en contact avec la nature apporte de nombreux bienfaits. Et pas toujours besoin d’aller loin: le petit parc près de chez soi peut très bien faire l’affaire. Profitons de toutes les occasions de mettre le nez dehors et de prendre une bonne dose de nature.

Pourquoi la nature nous fait du bien?

Une occasion de se déconnecter

Avec nos journées bien remplies et tout le temps qu’on passe devant les écrans, sortir prendre l’air permet de s’accorder une pause. Assis au pied d’un arbre ou sur un banc, et même en marchant, on en profite pour respirer à fond, ce qu’on a tendance à oublier de faire dans le train-train quotidien.

La nature n’est-elle pas un endroit de choix pour mettre son cellulaire de côté? Méfions-nous du piège qu’est celui de vouloir tout prendre en photo. Et surtout du temps fou mis à obtenir LA photo pour les réseaux sociaux. Posons notre écran plus souvent pour savourer pleinement l’instant présent!

Un effet à la fois apaisant et stimulant

Par ses effets positifs sur le cerveau, la nature

  • apaise, détend et calme
  • réduit le niveau de stress
  • améliore la concentration
  • favorise la créativité et aide à trouver des solutions aux problèmes
  • booste notre énergie

Un plaisir pour les sens

Se laisser bercer par le chant des oiseaux ou le bruit d’un ruisseau, admirer les différentes nuances de verts des arbres, se mettre les mains dans la terre en jardinant, enlacer un arbre (oui, oui!), marcher pieds nus dans l’herbe, respirer l’odeur de sous-bois ou le parfum des fleurs sont autant de façons d’éveiller nos sens et de s’émerveiller devant la nature.

On n’a qu’à ralentir et à être attentif à ce qui nous entoure, quel que soit le coin de nature dans lequel on se trouve. Profitons-en à longueur d’année, car chaque saison offre son lot d’expériences uniques.

Une santé améliorée

Selon des centaines d’études médicales, des villes plus vertes pourraient diminuer d’environ 39 % la prévalence du stress, de 7 % la prévalence de la dépression, de 14 % le risque de diabète, de 13 % le risque d’hypertension artérielle et de 10 % à 20 % la mortalité générale prématurée.

À ce titre, des médecins du Québec se sont récemment mobilisés pour le verdissement urbain afin de protéger les arbres, les boisés et les milieux naturels et de promouvoir une plantation massive d’arbres. «Passer du temps dans la nature» deviendra peut-être la prescription médicale la plus populaire!

Comment profiter des bienfaits de la nature?

En forêt, au ralenti

Pourquoi ne pas prendre un «bain de forêt»? Les Japonais sont depuis longtemps adeptes de cette pratique. Le shinrin-yoku consiste à faire une marche très lente dans la nature. On ne vise pas la mise en forme, mais le bien-être. Durant cette méditation de pleine conscience, on porte notre attention sur notre respiration et le bruit de nos pas. À essayer lors de votre prochaine escapade dans un boisé ou une forêt.

Dans sa cour ou dans un parc

Marche, yoga, lecture… Toutes les occasions sont bonnes de se (re)connecter à la nature! On peut aussi faire un pique-nique, seul ou entre amis, observer les oiseaux, s’amuser à identifier des plantes et des arbres, jardiner à la maison ou dans un jardin communautaire, faire un tour de canot ou de kayak, courir ou faire du vélo dans un sentier.

Chez soi, en attendant

On peut aussi goûter à la nature en écoutant par exemple une playlist de sons de la nature, en feuilletant un magazine de voyages ou un livre de beaux paysages, en s’occupant de notre terrarium ou en s’offrant des fleurs, tout simplement. Voilà de quoi nous faire patienter en attendant notre prochaine sortie verte!

Des exercices pour renforcer vos muscles

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre