Article

Les plantes d’intérieur, c’est bon pour la santé!

21 janvier 2021

Observatoire de la prévention

Observatoire de la prévention

De l’Institut de Cardiologie de Montréal

Temps de lecture 3 minutes
Durant l’hiver, un de nos seuls contacts avec la verdure est celui qu’on a avec les plantes dont on prend soin. Les plantes d’intérieur décorent et amènent une touche naturelle dans nos foyers, mais saviez-vous qu’elles ont aussi des bienfaits sur notre santé physique et mentale?

L’Observatoire de la prévention de l’Institut de Cardiologie de Montréal vous propose un résumé des travaux de recherche sur les principaux bienfaits des plantes d’intérieur.

Améliorer l’humeur

L’analyse d’une cinquantaine d’études sur les bienfaits psychologiques des plantes d’intérieur a montré plusieurs effets sur les participants. Parmi les effets positifs les plus importants, on note une augmentation des émotions positives et une diminution des émotions négatives. Les plantes auraient aussi pour effet de diminuer l’inconfort physique.

Une étude portant sur de jeunes adultes a établi que l’humeur de ceux qui ont transplanté une plante d’intérieur s’était améliorée davantage que celle des autres jeunes qui ont exécuté une tâche à l’ordinateur. De plus, leur pression artérielle et leur réponse physiologique au stress étaient significativement moins élevées. On peut donc en conclure que, en comparaison avec un exercice mental, l’interaction avec des plantes d’intérieur peut réduire le stress psychologique et physiologique. Raison de plus pour passer moins de temps devant les écrans!

Réduire le stress au travail

Les bureaux dans lesquels on trouve des plantes et de la lumière naturelle ont une influence positive sur le sentiment de satisfaction et l’engagement au travail des employés. Une étude réalisée en Inde et aux États-Unis révèle que les plantes et la lumière semblent agir comme des «tampons» contre les effets du stress et de l’anxiété générés par le travail. Une étude japonaise réalisée en 2020 semble corroborer ces résultats: le stress psychologique des travailleurs était légèrement moins élevé lorsqu’une plante d’intérieur était présente sur leur bureau que lorsqu’il n’y en avait pas. De quoi avoir envie de verdir son bureau, même en télétravail!

Aider à la convalescence

Les plantes favoriseraient également la convalescence, selon une étude réalisée en Corée auprès de 80 femmes hospitalisées pour une intervention chirurgicale. Les patientes qui ont été hospitalisées dans des chambres avec des plantes à feuillage et à fleurs sont non seulement restées à l’hôpital moins longtemps, et ont consommé moins d’analgésiques, mais elles ont aussi ressenti moins de douleur, d’anxiété et de fatigue, en plus d’avoir davantage d’émotions positives que les patientes qui ont récupéré de leur opération dans une chambre sans plantes. Vive les végétaux!

Améliorer l’attention et la concentration

Si la musique adoucit les mœurs, comme le veut l’adage, les plantes, elles, amélioreraient l’attention. Des élèves âgés de 11 à 13 ans ont participé à une étude dans laquelle ils ont été mis dans une pièce où se trouvait soit une plante artificielle, soit une vraie plante, une photographie d’une plante ou pas de plante du tout. Les enfants qui ont été mis en présence d’une vraie plante étaient plus attentifs, avaient plus de facilité à se concentrer et étaient de meilleure humeur que ceux des autres groupes. Il n’est jamais trop tôt pour développer son pouce vert!

Et la qualité de l’air?

Les plantes purifient-elles l’air de nos logements? C’est loin d’être certain! C’est pourtant une question intéressante puisque nous passons beaucoup de temps dans des habitations de plus en plus étanches et que les matériaux utilisés pour leur construction et dans nos activités quotidiennes, comme faire la cuisine, par exemple, dégagent des polluants (composés organiques volatils, composés oxydants et particules fines…). Des options moins polluantes et toxiques existent, mais la tendance n’est pas encore inversée.

Certaines études concluent que les plantes font diminuer les concentrations de ces polluants; d’autres remettent cependant en question ces résultats. Les chercheurs sont d’avis que les plantes sont inefficaces pour améliorer la qualité de l’air de nos bâtiments. Selon eux, il vaudrait mieux se concentrer sur la recherche d’autres façons d’assainir l’air ainsi que sur les effets bénéfiques des plantes sur la santé globale.

Verdir son chez-soi

Vous avez envie de profiter de ces bienfaits? Que vous ayez le pouce vert ou non, pourquoi ne pas verdir un peu votre domicile? TOUGO a une solution peu coûteuse et facile à faire: fabriquer un terrarium, étape par étape. C’est si apaisant à regarder!

Créez un terrarium


Cet article est adapté d’un texte initialement publié à observatoireprevention.org. Les études mentionnées ci-dessus sont décrites plus en détail dans l’article original.


© Photo de cottonbro provenant de Pexels

6 tendances en alimentation à surveiller en 2021

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre