Article

Les outils technos peuvent-ils aider au sommeil? 

30 août 2022

Temps de lecture 3 minutes
Dormir plus, dormir mieux, s’endormir plus vite… Le sommeil est source de préoccupations pour beaucoup de gens. Preuve à l’appui, le marché des outils technologiques promettant d’améliorer le sommeil est en forte expansion. Mais peuvent-ils réellement nous aider à dormir paisiblement et profondément?


Qu’est-ce qu’une aide technologique au sommeil?

De la montre intelligente aux applications mobiles de stimulation auditive, en passant par les appareils pour l’apnée du sommeil, on en trouve pour tous les goûts et pour différents besoins dans le marché du sommeil. Quand on parle d’aide technologique au sommeil, on fait référence à des appareils technologiques conçus pour favoriser une bonne nuit de sommeil. Le spectre est large, et il s’agit d’un marché très lucratif! Il est estimé que 25 % de la population canadienne se dit insatisfaite de son sommeil ou souffre d’un trouble du sommeil.

Est-ce que ces outils technologiques améliorent réellement le sommeil?

Parmi les stratégies gagnantes pour obtenir un sommeil de qualité, surtout chez les personnes qui souffrent d’insomnie, on trouve la mise en place d’un environnement propice au sommeil et la création d’une routine dodo qui favorise l’endormissement. On le fait pour les enfants, mais on a tendance à oublier son utilité à l’âge adulte. C’est à cet égard que des outils technologiques peuvent aider. En choisissant une application mobile de musique zen, des exercices de méditation pour dormir ou même des jeux électroniques calmes, on sort notre cerveau de ses préoccupations quotidiennes sans trop le stimuler. Le truc est de trouver une activité qui nous intéresse juste assez, mais pas trop! On laisse de côté tout ce qui peut devenir une source de stress comme lire ses courriels ou des nouvelles particulièrement anxiogènes. 

Il est difficile d’évaluer la validité scientifique de la multitude d’applications mobiles offertes sur le marché. Au bout du compte, si vous avez trouvé une application qui vous aide à vous endormir, il n’y a pas de mal à l’utiliser!

Comment réduire l’impact de la lumière bleue générée par les appareils mobiles?

Tout est une question de dosage. Il est vrai que le cerveau est sensible à la lumière bleue. S’exposer à ce type de lumière de façon prolongée le soir peut retarder l’heure de notre horloge biologique. Elle envoie le signal à notre corps de se coucher plus tard et de se lever plus tard.

Pour minimiser l’impact de la lumière bleue, on peut:

  • baisser la lumière de l’appareil au maximum;
  • utiliser un filtre conçu pour la neutraliser;
  • limiter la durée d’exposition;
  • choisir une application au contenu auditif.

Si on évalue qu’on a de la difficulté à se coucher suffisamment tôt, alors il vaut mieux l’éviter complètement.

Bon à savoir

On connaît les effets de l’exposition aux écrans avant le sommeil, mais on s’attarde moins à l’impact des notifications sonores pendant la nuit. En gardant un appareil connecté près de soi pendant le sommeil, des notifications sonores peuvent survenir et en affecter la qualité. En effet, le cerveau écoute en permanence son environnement pendant le sommeil. Alors même si le son ne nous réveille pas complètement, il peut créer un allègement du sommeil. Fermer le maximum de notifications sonores devient donc une stratégie toute simple à mettre en place pour dormir profondément!

Est-ce que les montres intelligentes mesurent réellement la qualité du sommeil?

Un nombre non négligeable de personnes utilisent ces dispositifs pour surveiller la quantité et la qualité de leur sommeil et en observer les tendances au fil des nuits. Dans les laboratoires du sommeil, les experts évaluent les stades du sommeil grâce à des électrodes placées sur la tête. Est-ce que la montre intelligente est en mesure de détecter les changements de rythme cardiaque et faire des extrapolations pour donner une évaluation des différents cycles de sommeil? Peut-être, mais son efficacité n’est pas encore démontrée scientifiquement. Elle peut néanmoins servir d’outil de sensibilisation et de motivation à suivre une routine dodo. Encore faut-il que son utilisation ne devienne pas une source de stress additionnelle qui risquerait de contribuer à l’insomnie. Le sommeil se doit avant tout d’être un moment de laisser-aller!


Cet article est tiré de l’épisode Techno et dodo de TOUGO: le balado, série animée par Marie-Christine Proulx. Écoutez-le pour approfondir le sujet!

5 stratégies antidécrochage

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre