Se réserver du temps pour soi, ce n’est pas être égoïste, c’est plutôt la clé pour prendre soin de soi, se sentir bien et garder l’équilibre!

Du temps à soi… sans culpabilité!

On nous dit souvent d’accorder de l’importance à nos propres besoins. De nous accorder du temps et de ne pas penser qu’aux autres. Mais comment le faire sans se sentir égoïste ou coupable? Il faut tout d’abord faire la différence entre être égoïste, ce qui peut être négatif pour nous-même ou pour autrui, et accorder une saine considération à nos propres besoins.

Êtes-vous vraiment égoïste?

Comment savoir si vous êtes égoïste? Bien souvent, si vous pensez que vous l’êtes, c’est que vous ne l’êtes pas. Un vrai égoïste ne se questionne jamais.

Si vous vous sentez trop coupable de prendre du temps pour vous, vous devez commencer à regarder à l’extérieur. Posez-vous des questions:

  • Combien de temps une autre personne accorde-t-elle à ce qui l’intéresse, à ses passe-temps? Par exemple, combien de fois par semaine va-t-elle au gym?
  • Combien d’argent dépense-t-elle pour elle-même?

En vous livrant à cet exercice, vous allez trouver des données objectives et vous pourrez vous comparer de façon plus factuelle aux autres et être moins centré sur vos préjugés envers vous-même. Si d’autres le font, pourquoi ne pourriez-vous pas le faire vous aussi?

Bon pour vous, bon pour les autres

Vous devez essayer d’atteindre un meilleur équilibre entre vos besoins et ceux des autres. Vous vous sentirez mieux et vous aurez une attitude plus positive. Et quand on se sent bien, les gens autour de nous se sentent bien aussi.

Penser à soi de temps en temps, c’est bon pour tout le monde!

Merci au psychologue Camillo Zacchia pour sa participation à cet article.

Des soupers débordants de légumes

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre