Conseils

Les bons gestes pour affronter la canicule

2 juin 2021

Temps de lecture 3 minutes
On apprécie tous le beau temps durant la saison estivale, mais on aime beaucoup moins les périodes de chaleur accablante! Comme les vagues de chaleur se multiplieront au cours des prochaines années, il est important de prendre des précautions pour protéger notre santé et celle de notre famille, particulièrement les enfants et les personnes âgées, qui y sont plus vulnérables. Voici 6 conseils pour mieux affronter la canicule.

1. Rester au frais à l’intérieur

En période de canicule, on reste le plus possible au frais à l’intérieur. On ajuste le climatiseur pour que la température ne soit pas trop basse (5 °C à 7 °C de moins qu’à l’extérieur) afin d’éviter les chocs thermiques… et de réduire l’utilisation et la facture d’électricité! On n’a pas de climatiseur pour se rafraîchir? On utilise un ventilateur. Attention! toutefois, en période de COVID-19: l’usage d’un ventilateur pourrait augmenter la distance de projection des gouttelettes! Il pourrait donc, dans un endroit fermé et en présence d’autres personnes, augmenter le risque de propagation du coronavirus. Et s’il fait vraiment très chaud, le ventilateur ne sera sans doute pas efficace: il ne fera que brasser de l’air… chaud. Mieux vaut opter pour une douche froide!

2. Réduire les sources de chaleur

On laisse les rideaux et les fenêtres fermés pendant la journée pour conserver un maximum de fraîcheur à l’intérieur, et on ouvre les fenêtres la nuit pour laisser entrer l’air frais. Quand c’est possible, on éteint les appareils électriques, qui augmentent la température de la pièce: télévision, ordinateurs, lampes halogènes… Et on évite bien sûr d’utiliser le four! On privilégie les repas sans cuisson: salades, sushi cake, banane du Grand Nord, nice cream

3. Boire beaucoup d’eau

On ne lésine pas sur la quantité d’eau qu’on boit! Lorsqu’il fait chaud, notre corps transpire plus que d’habitude, et on risque de se déshydrater. On en boit régulièrement de petites quantités sans attendre d’avoir soif: au moins 1,5 litre d’eau par jour. Pour varier, on se fait des pichets d’eau fruitée qu’on conserve au frigo (poire et gingembre, concombre et menthe, pomme et cannelle…). On limite le café et le thé, qui sont diurétiques, et on évite l’alcool, qui augmente la déshydratation.

4. S’habiller adéquatement

On choisit des vêtements de couleur claire (pastel, blanc, beige…) en fibres naturelles (coton, lin, chanvre, soie), qui absorbent moins la chaleur et laissent respirer le corps. On opte pour des coupes amples et confortables, qui favorisent l’évaporation de la sueur. On n’oublie pas de porter un chapeau ou une casquette, eux aussi faits de matière naturelle, et on s’assure que nos lunettes de soleil offrent une protection contre les rayons UVA et UVB.

5. Se rafraîchir souvent

Pour mieux supporter la chaleur, il est recommandé de se mouiller la peau du visage, des bras, du cou et des jambes plusieurs fois par jour à l’aide de serviettes mouillées ou d’un vaporisateur d’eau, qu’on laisse au frigo. Attention! par contre de ne pas mouiller votre masque anti-COVID-19! Son efficacité pourrait diminuer sérieusement. On prend une douche ou un bain frais aussi souvent que nécessaire. Pour mieux dormir, on peut prendre une douche froide juste avant d’aller au lit. En abaissant la température du corps, celle-ci favorise le sommeil. On peut aussi placer des blocs réfrigérants près de soi dans son lit.

6. Limiter les activités à l’extérieur

La chaleur est suffocante? C’est le temps de passer du temps dans un endroit climatisé (centre commercial, cinéma, musée), en respectant bien sûr les règles de distanciation physique de 2 mètres et les consignes sanitaires. L’envie nous prend de nous entraîner? On opte pour les exercices à l’intérieur dans un endroit climatisé. Si on tient à s’entraîner à l’extérieur, on évite de sortir aux heures les plus chaudes et on fait donc du sport tôt le matin ou en soirée. On cherche les coins plus frais et ombragés, comme les parcs boisés ou les sentiers en forêt. On prend des pauses régulièrement et on s’hydrate avant, pendant et après une activité physique. Et on laisse son corps récupérer après une exposition à la chaleur. Si on souffre d’asthme, on n’oublie pas d’apporter sa pompe! On promène le chien? On lui donne de l’eau en même temps qu’on en prend. Tout le monde doit rester hydraté!

Quand s’inquiéter?

L’exposition au soleil peut entraîner des problèmes de santé. Si on a une éruption cutanée, des crampes musculaires, des étourdissements, de la nausée ou des vomissements, un mal de tête ou une forte soif, on se dirige vers un lieu frais et on boit de l’eau.

Si notre température est élevée, qu’on est désorienté et étourdi et qu’on a la peau rouge et très chaude, il s’agit probablement d’un coup de chaleur. En présence de ces derniers symptômes, on appelle immédiatement le 9-1-1!

Le burger sans viande: santé et écologique?

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre