Conseils

Quel vélo est fait pour vous?

11 mai 2021

Temps de lecture 3 minutes

Présenté par :

Familiprix
Le vélo est une activité accessible à la majorité d’entre nous, qu’on peut pratiquer en solo, en duo, en famille ou entre amis. La monture qu’on enfourchera ne sera pas la même si on se balade en ville, en montagne, à la campagne… Voici 6 types de vélos pour nous aider à faire le bon choix.

Le vélo de route

On se déplace beaucoup en ville, on veut s’entraîner ou on souhaite faire du cyclotourisme? Notre choix se portera alors sur un vélo de route. Léger et rapide, ce vélo est parfait pour rouler sur des rues asphaltées. Ses pneus étroits augmentent sa performance et donnent l’impression de glisser sur le bitume. Son guidon recourbé permet de changer de position durant les longues sorties, diminuant ainsi la fatigue et les risques de blessure. Petit bémol: ce n’est pas le vélo le plus confortable qui soit. On roule où? On consulte le site de la Fédération québécoise des sports cyclistes ou de Vélo Québec pour connaître les événements, les compétitions et les activités liés au cyclisme.

Le vélo de ville

On veut utiliser notre vélo pour faire nos courses ou parcourir de courtes distances au quotidien? Le vélo de ville est pour nous. Simple à utiliser, ce vélo urbain est aussi robuste et stable. Son guidon haut nous permet d’adopter une position plus droite et d’avoir une meilleure vue sur ce qui nous entoure, et sa selle large est confortable. Avec ses nombreux accessoires (panier, phare avant, garde-boue), c’est l’allié parfait pour se rendre à l’épicerie ou au travail ou encore se balader dans notre quartier. L’inconvénient? Il est plus lourd que le vélo de route et donc plus difficile à monter dans un escalier. C’est un pensez-y-bien si on habite au troisième étage!

Le vélopartage

Les vélos en libre-service, c’est le bonheur de pouvoir rouler en ville sans avoir à posséder de vélo. Après Montréal, avec ses BIXI, la Ville de Québec devrait offrir ce service cet été, avec àVélo. Espérons que l’accès au vélopartage soit étendu à toute la province!

Le vélo hybride

On souhaite utiliser notre vélo pour se rendre au travail et se balader en pleine nature les week-ends? Il nous faut un vélo hybride. Il se caractérise par un guidon droit, une selle confortable et des pneus de taille moyenne. Polyvalent, il est adapté à la ville, aux sentiers de gravier et aux pistes cyclables. Le guidon droit permet de rouler dans une position confortable, ses pneus absorbent les chocs et ses nombreuses vitesses aident à grimper les côtes sans trop d’effort. On peut opter pour un hybride sportif, plus axé sur la performance, ou pour un hybride décontracté, plus axé sur le confort.

Le vélo de montagne

On a envie de rouler hors des sentiers battus et de profiter de la nature? On opte pour le vélo de montagne. Comme son nom l’indique, ce type de vélos est conçu pour rouler en montagne, dans des sentiers et sur des terrains accidentés. Son guidon droit et large permet d’avoir un bon contrôle, ses pneus à crampons adhèrent bien au sol, sa suspension permet d’absorber les chocs et son système de freinage est très réactif. Le vélo de montagne connaît une hausse de popularité et l’offre de sentiers ne cesse de se diversifier.

Le vélo à pneus surdimensionnés (fatbike)

La popularité des vélos à pneus surdimensionnés, ou fatbike, ne cesse aussi de croître. Le Québec compte plus de 1 500 km de sentiers consacrés au fatbike, répartis dans plus de 150 sites. Avec ses larges pneus, le fatbike permet de rouler aussi bien dans la neige que sur la plage ou à la montagne. C’est le vélo idéal pour ceux qui désirent n’avoir qu’une seule monture, été comme hiver, ou qui veulent s’offrir des séances d’entraînement intenses durant la saison froide.

Le vélo d’exercice

On a rangé notre vélo pour l’hiver? La météo ne joue pas en notre faveur ou la nuit est tombée? C’est le moment de se tourner vers le vélo d’exercice. Bien sûr, il ne vous fera pas voir de paysages, mais il vous tiendra en forme et il se prête particulièrement bien aux séances par intervalles. Il permet aussi d’écouter de la musique motivante en toute sécurité! Pourquoi ne pas s’abonner à une des nombreuses applications d’entraînement? ou faire une séance de Spinning sur YouTube? ou encore pédaler avec des dizaines d’autres personnes en ligne?

Électrique ou pas?

Le vélo à assistance électrique connaît un grand engouement depuis quelques années, et l’offre s’est considérablement élargie. Il existe des vélos électriques de route, de ville, hybrides, de montagne et même des modèles pour les mordus de fatbike. C’est le vélo idéal pour arriver au bureau frais et dispo, ou pour profiter des joies du vélo si on est plus âgé ou blessé. L’assistance au pédalage du moteur nous permet d’allonger nos sorties ou de grimper des pentes (presque) sans effort.

Louer ou acheter?

Avant d’investir des centaines de dollars dans l’achat d’un vélo, c’est une bonne idée d’en louer un à quelques reprises, histoire de voir quel type on aime et si cette activité nous plaît. On peut en louer un auprès d’une entreprise de location comme Ça roule Montréal ou Cyclo Services, ou encore sur place dans certains parcs nationaux de la Sépaq.

La sécurité avant tout

Peu importe le vélo choisi, on n’oublie pas de se munir d’un casque et de vêtements adaptés. Et on roule prudemment pour éviter les accidents.


TOUGO s’engage à maintenir une indépendance éditoriale de façon à assurer l’élaboration de contenus exempts d’influence des partenaires.

4 vérités sur le déjeuner

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre