On s’interroge parfois sur la qualité de l’eau du robinet. On fait le point en 6 questions.
Q
1. L’eau du robinet est-elle de bonne qualité?
R

Les normes québécoises en matière d’eau potable sont parmi les plus strictes du monde. Et les centaines de milliers d’analyses effectuées chaque année ne laissent aucun doute sur l’excellente qualité générale de l’eau distribuée dans la grande majorité des régions du Québec.

Q
2. Y a-t-il du plomb dans l’eau du robinet?
R

Les concentrations de plomb dans l’eau potable distribuée sur le territoire du Québec sont généralement très faibles. Le plomb dans l’eau potable provient principalement

  • de la dissolution du plomb présent dans les tuyaux de raccordement (entrée de service) entre certaines maisons et le réseau de distribution municipal.
  • de la dissolution du plomb de certains constituants de plomberie.

C’est pourquoi on en trouve encore dans l’eau du robinet de certaines résidences et bâtisses.

Si c’est le cas, voici quelques astuces pour réduire les risques d’exposition au plomb:

  • Le matin et au retour du travail, laisser couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit fraîche, et encore quelques minutes ensuite, afin d’éliminer l’eau qui a stagné dans l’entrée de service.
  • Utiliser de l’eau froide pour boire ou cuisiner.
  • Enlever et nettoyer régulièrement le petit filtre dans le bec du robinet.
Q
3. Le goût de l’eau a-t-il un effet sur sa qualité?
R

Il n’existe en général aucun lien direct entre le goût de l’eau et sa qualité. Certains composés peuvent toutefois donner à l’eau un goût de chlore, de métal ou de terre.

Voici quelques trucs simples pour diminuer ce désagrément:

  • Remplir un pichet allant au réfrigérateur. Les composés qui donnent un goût à l’eau disparaissent quand on la laisse reposer. De plus, on aura toujours de l’eau fraîche sous la main!
  • Nettoyer régulièrement ce pichet afin d’éviter qu’il se contamine et rende l’eau à l’intérieur de moins bonne qualité.
  • On peut également utiliser toujours le même robinet pour l’eau qu’on boit. De cette façon, l’eau séjournera moins longtemps dans la tuyauterie et deviendra fraîche plus rapidement.
Q
4. Existe-t-il une différence de qualité entre l’eau embouteillée et l’eau du robinet?
R

Les règlements qui encadrent l’eau embouteillée et l’eau du robinet sont différents, mais toutes deux sont soumises à des règles strictes. Elles sont aussi sûres l’une que l’autre sur les plans de la qualité microbiologique et de la sécurité. Le choix d’une eau est donc davantage une question de goût.

Rappelons toutefois que l’eau du robinet coûte beaucoup moins cher que l’eau embouteillée (moins de 1 cent le litre), et qu’elle est plus écolo en ne nécessitant pas de plastique à usage unique!

Q
5. Les gourdes d’eau peuvent-elles devenir contaminées si on ne les lave pas régulièrement?
R

On doit les nettoyer régulièrement afin d’éviter que des dépôts se forment à l’intérieur et affectent la qualité de l’eau à l’intérieur. On les rince chaque jour à l’eau et on les laisse sécher à l’air ambiant. Une fois par semaine, on les lave avec de l’eau chaude et du savon ou on les met au lave-vaisselle.

Q
6. L’eau des fontaines extérieures peut-elle être contaminée?
R

Pas plus que l’eau du robinet. Or il peut arriver que l’eau prenne un mauvais goût ou se détériore quand une fontaine n’a pas été utilisée depuis quelques heures. Le truc? On laisse couler l’eau un petit moment, jusqu’à ce qu’elle soit devenue fraîche, pour éviter de boire l’eau qui a stagné dans la tuyauterie de la fontaine.

Source: Table québécoise sur la saine alimentation
 

Connaissez-vous les muscles de vos jambes?

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre