Histoire

L’après-vacances: le journal de Chantal

31 août 2021

Chantal Tellier

Chantal Tellier

Journaliste et rédactrice multiplateforme

Temps de lecture 3 minutes

Présenté par :

Sun Life
Découvrez comment notre collaboratrice Chantal Tellier a vécu sa pause estivale. Les stratégies établies avec l’aide d’un psychologue et d’une kinésiologue ont-elles fonctionné? Et de retour dans sa routine, dans quel esprit amorce-t-elle la rentrée?

J’ai toujours adoré la rentrée. C’est ma période préférée de l’année. Il y a dans l’air une énergie revivifiée différente, un vent de changements qui amène de nouveaux projets… et la continuation ou la reprise de bonnes habitudes de vie après les vacances!

Retour sur mes stratégies de vacances

Mais avant de parler des nouveautés, parlons tout d’abord des vacances. Les stratégies dont je vous avais parlé le mois passé pour me permettre de ne pas abandonner mes bonnes habitudes durant les vacances ont-elles fonctionné? Oui.

Stratégie 1: désencombrer… mais pas trop

Mon projet durant mes vacances était de désencombrer mon appartement. Mais vous me connaissez maintenant. Il arrive que je m’emballe. Je voulais donc TOUT désencombrer, mais en discutant avec Jean-François, le psychologue, j’avais pris la décision d’y aller mollo. C’était une excellente idée! Je me rends bien compte que c’est un projet de longue haleine, et que vouloir ne faire que ça durant mes vacances était un peu fou.

Stratégie 2: prendre une pause de certaines bonnes habitudes

Un moment donné, il faut se donner du lousse, hein? J’ai mis sur pause la cohérence cardiaque et la méditation. J’ai aussi arrêté de tout noter dans mon carnet (ce que je mange et bois, mes heures de sommeil, le nombre de pas que j’ai marché, mon niveau de douleur, mon humeur, etc.), alors que je le faisais religieusement tous les jours depuis janvier. Je vais d’ailleurs vous reparler de cet outil formidable qu’est le carnet dans une prochaine chronique. C’est un must!

Stratégie 3: continuer à marcher et à m’étirer

J’ai continué à faire quelques étirements et à marcher 5 000 pas presque tous les jours, sans même y penser, tellement c’est désormais ancré dans ma routine. Histoire de souligner ce grand changement dans ma vie (l’exercice physique régulier!!!), je me suis offert deux massages plutôt qu’un!

Stratégie 4: me faire plaisir

J’ai bu un petit moins d’eau et un plus de vin, mais je ne suis pas tombée dans les excès à outrance: pas d’orgies de chips, pas de binge watching de séries pendant des jours, affalée dans la causeuse, pas trop de grasses matinées non plus. Juste un petit peu de tout. J’ai pris l’apéro avec des amies, j’ai vu ma famille, je suis allée au resto, j’ai lu, j’ai flatté les chats. Des vacances, quoi. Rien pour épater la galerie, mais tout pour faire mon bonheur et me donner l’occasion de me reposer.

Vivement la routine!

La bonne nouvelle? Mes bonnes habitudes sont maintenant si bien ancrées que, quand je fais une pause, je ne redoute plus le retour à la normale. Au contraire, j’ai hâte de retrouver ma routine! C’est ce qui s’est passé à mon retour de vacances. J’ai recommencé la cohérence cardiaque et la méditation avec un plaisir renouvelé, je me suis remise avec ardeur à tout noter dans mon petit carnet. Bref, contrairement à mes vacances précédentes, où ma motivation avait détalé, cette fois-ci, elle est restée intacte. Yes!

Un nouveau programme

Ça tombe bien, parce que Claudia, la kinésiologue, m’a concocté un nouveau programme qui va exiger plus d’investissement de ma part. Un programme qui tient compte de mes limitations, mais qui va me faire travailler un peu plus, de façon plus «structurée», disons. Je serai active tous les jours. Et ça ne me fait pas peur! Au contraire, ça me stimule! (OMG! Je n’aurais jamais pensé dire ça un jour!) Claudia a su attendre le bon moment avant de faire des ajouts au programme.

Grâce à tout le travail psychologique accompli depuis le début de cette aventure avec Jean-François (ça fait vraiment toute une différence de travailler avec un spécialiste en modification des habitudes!), je me rends compte que je suis rendue là dans mon objectif initial de remise en forme. Je suis prête!
Oui, ça m’a pris du temps pour en arriver là, mais je sais que les fondations sont solides maintenant.

C’est dans mon agenda!

J’ai imprimé mon programme et j’ai inscrit les différentes séquences dans mon agenda:

  • Pauses actives du lundi au samedi;
  • Étirements les lundi, mercredi, jeudi et dimanche;
  • Renforcement les mardi et vendredi;
  • 7 000 à 10 000 pas les lundi et jeudi;
  • 5 000 à 7 000 pas les mardi et vendredi.

C’est fou, mais de le voir inscrit noir sur blanc, ça fait une différence pour moi. C’est réel. Avant, je me serais sentie accablée par toutes ces activités dans mon agenda. Là, j’ai plutôt l’impression de m’accorder assez d’importance pour me mettre à l’horaire. Quel chemin parcouru depuis janvier!


Merci à Jean-François Villeneuve, psychologue spécialisé en modification des habitudes de vie, et à Claudia Labrosse, kinésiologue agréée par la Fédération des kinésiologues du Québec, pour leurs précieux conseils.


TOUGO s’engage à maintenir une indépendance éditoriale de façon à assurer l’élaboration de contenus exempts d’influence des partenaires.

Kit de recettes TOUGO

Prochaine lecture Tracé 82
Group

Abonnez-vous à notre infolettre